Horoscope : votre signe astrologique est décalé et il y a 13 signes dans le zodiaque (Serpentaire ou Ophiuchus)

horoscope 13 signe astrologique ophiuchus serpentaireBuzz astrologique de la semaine: Parke Kunkle, un astronome du Minnesota, a défrayé la chronique après avoir déclaré que les signes astrologiques sont décalés par la précession des équinoxes, de telle sorte que les gens ne lisent pas l’horoscope qui correspond à leur vrai signe du zodiaque.

Non content d’avoir chamboulé la vie des amateurs d’astrologie, l’astronome a également révélé l’existence d’un 13e signe zodiacal. Aux Bélier, Taureau, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne, Verseau et Poissons, il faudrait en effet ajouter le signe du Serpentaire (dont le nom latin est Ophiuchus).

Sur Internet, les réactions ont été vives et nombreuses: indignation, refus, cris, sentiment d’avoir été trompé par les astrologues, voire crise d’identité en prenant conscience qu’on a lu pendant des années un horoscope qui s’adressait à d’autres personnes. Quelle bombe, n’est-ce pas? Non, pas tout à fait…

En publiant, plus tôt cette semaine, un article sur le décalage du zodiaque dû à la précession des équinoxes, les éditeurs du Star Tribune du Minnesota ne s’attendaient sans doute pas à ce que ces informations archiconnues provoquent un tel émoi, et se répandent comme une traînée de poudre dans les sites d’actualité et les réseaux sociaux.

L’astronome Parke Kunkle ne faisait pourtant qu’y annoncer que la précession des équinoxes – un phénomène créé par une lente dérive dans l’orientation de l’axe de rotation de la Terre – a pour effet de décaler les positions des astres au cours des siècles (environ un degré tous les 72 ans, le cycle complet prenant environ 26 000 ans). Résultat: depuis un peu plus de 2000 ans, c’est-à-dire depuis le moment où les anciens établissaient les bases de l’astrologie occidentale et la configuration des signes du zodiaque, le décalage s’est agrandi pour atteindre aujourd’hui à peu près l’étendue d’un «signe», de telle sorte qu’un Taureau actuel devrait plutôt lire l’horoscope du Bélier, et un Cancer celui du Gémeaux. Les signes associés aux constellations devraient être divisés comme suit (selon cet article de Wikipédia sur l’astrologie sidérale, mais d’autres sources peuvent fournir des dates légèrement différentes):

– Bélier du 19 avril au 13 mai et du 17 mai au 18 mai
– Taureau du 14 mai au 16 mai et du 19 mai au 20 juin
– Gémeaux du 20 juin au 20 juillet
– Cancer du 21 juillet au 9 août
– Lion du 10 août au 15 septembre
– Vierge du 16 septembre au 30 octobre
– Balance du 31 octobre au 22 novembre
– Scorpion du 23 novembre au 29 novembre
– Serpentaire (Ophiuchus, le «13e signe») du 30 novembre au 17 décembre
– Sagittaire du 18 décembre au 18 janvier
– Capricorne du 19 janvier au 15 février
– Verseau du 16 février au 11 mars
– Poissons du 12 mars au 18 avril

Dans ce contexte, on parvient donc à comprendre l’étonnement d’une personne accordant une quelconque valeur à son signe astral, qui croit à une compatibilité astrologique pour les couples ou qui se fie à son horoscope pour guider ou comprendre les événements de sa vie. Mais ce qui est encore plus étonnant, c’est que ce décalage astronomique est connu depuis des millénaires, et qu’il est – depuis des siècles – un des principaux arguments présentés par les astronomes pour justifier leur rejet des bases théoriques de l’astrologie.

La désillusion astrologique est-elle complète? Bien sûr que non. Vous pensez bien que les astrologues sont plus malins que ça. D’ailleurs, un blog de la chaîne CNN vient réconforter les amateurs d’astrologie et d’horoscopes, et remettre les pendules à l’heure, en signalant qu’il y a bel et bien seulement douze signes dans le zodiaque, et que les dates demeurent inchangées – ce sont celles que vous trouvez dans tous les manuels d’astrologie et les horoscopes des journaux et des magazines (source: même article de Wikipédia):

– Bélier du 21 mars au 19 avril
– Taureau du 20 avril au 20 mai
– Gémeaux du 21 mai au 20 juin
– Cancer du 21 juin au 22 juillet
– Lion du 23 juillet au 22 août
– Vierge du 23 août au 22 septembre
– Balance du 23 septembre au 22 octobre
– Scorpion du 23 octobre au 21 novembre
– Sagittaire du 22 novembre au 21 décembre
– Capricorne du 22 décembre au 19 janvier
– Verseau du 20 janvier au 18 février
– Poissons du 19 février au 20 mars

Dans sa vidéo, CNN donne la parole à une astrologue qui exhorte le public à ne pas se laisser influencer par l’engouement créé par la déclaration de l’astronome; les astrologues sont depuis longtemps au courant de ce décalage et l’astrologie occidentale se base sur le zodiaque tropical, et non pas sur le zodiaque sidéral ou astronomique. (Le zodiaque tropical ne considère que douze signes astrologiques qui ont tous une taille égale de 30 degrés dans le ciel (360 degrés divisés par 12). Si on veut, ce zodiaque correspond donc aux saisons.)

Détail intéressant, cette dame interviewée par CNN signale que les astrologues ont testé ces différents zodiaques, et ont conclu que l’astrologie basée sur les données astronomiques (notamment l’astrologie hindoue) ne fonctionnait pas. Les études scientifiques soutiennent effectivement cette dernière déclaration (sur BlogParanormal.com, voir par exemple Carte du ciel et intelligence)… mais suggèrent également que l’astrologie occidentale est tout aussi impuissante à prédire mieux que le hasard ce qui se rapporte au caractère ou à la destinée d’un individu (lire notamment Signe astrologique et personnalité).

Bref, ce buzz Internet n’apporte vraiment rien de nouveau au débat sur l’astrologie. Par contre, il montre que les informations peuvent maintenant se répandre encore plus rapidement grâce à la popularité de Facebook et Twitter… et que pas mal de gens semblent accorder une importance à leur signe astrologique ou à leur horoscope. Et en voyant l’étonnement suscité par le fait que les constellations du zodiaque ne correspondent plus aux signes astrologiques, on doit se rendre à l’évidence que le message des scientifiques à propos des croyances ésotériques ne semble pas atteindre massivement le grand public. Mais, ça non plus, ce n’est pas réellement une nouveauté. N’est-ce pas?

En terminant, méditons sur les propos d’un astrologue (qui semble avoir une clientèle très bien ciblée) et poussons l’audace jusqu’à inviter cet astrologue à méditer aussi sur la portée de ses propres paroles (citation tirée du Star Tribune, traduction maison):

«Quand les astronomes nous ridiculisent, ils s’amusent de la souffrance humaine qui conduit les personnes à chercher des réponses. Des gens obtiennent du réconfort et de la sagesse grâce à l’astrologie, alors que la science nous donne le Prozac.»

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :