20 mai 2011 – France : Des centaines de poissons morts dans la rivière Corrèze à Tulle

Lors d’une opération de décantation dans la station de potabilisation d’eau gérée par Véolia, un dysfonctionnement aurait causé une pollution de la rivière Corrèze à Tulle, sur 1 km, tuant des centaines de poissons.

À Tulle, on a jamais vu ça. Mercredi soir, une pollution chimique de la rivière Corrèze a causé la mort des centaines de poissons sur environ 1 km. Ce sont les pêcheurs de l’AAPPMA de Tulle qui ont tiré les premiers sur la sonnette d’alarme vers 21 heures. « « L’eau est devenue verte et très mousseuse. On voyait de gros poissons morts. Certains flottaient. C’était impressionnant », raconte Marc Lescure, président de la société de pêche. « J’ai vu un tas de gros blancs morts, quelques ombres, truites et truitelles. C’est un coup très dur pour nous, car il y avait parmi ces sujets beaucoup de géniteurs. On va déposer plainte. »

L’enquête menée par les pompiers, les agents de l’ONEMA et les gendarmes et policiers a rapidement permis de déterminer, hier, la cause de cette pollution. Elle a débuté dans un affluent de la Corrèze, la Solane, au niveau de la station de potabilisation d’eau des Fontaines, gérée par la société Véolia eau.

« Selon les dires des pompiers, il s’agissait d’une pollution ponctuelle, mais, intensive. Malgré la faible surface de contamination, il y a eu une mortalité piscicole importante » confirme Cédric Mary, directeur des services techniques de la ville.

« La cause probable de cette pollution est une opération d’entretien du bassin de décantation de la station d’eau, au cours de laquelle un dysfonctionnement du système de vannage a fait qu’une partie des eaux de rinçage a été accidentellement déversée dans la Corrèze », explique Cédric Mary. « La pollution serait causée par le sulfate d’aluminium. »

Laurent Bourgès, DGS de la ville souligne, « A aucun moment la potabilité d’eau n’a été mise en jeu. Dès la découverte de cette pollution, la station d’eau qui pompe habituellement dans la Solanne et la Corrèze, a puisé de l’eau uniquement dans la Corrèze. »

La ville attend des résultats d’une enquête administrative interne pour décider de la suite à donner à cet événement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :