Le secret de la 9ème onde du calendrier Maya

Voici un excellent article d’Olivier de Rouvroy (dont je ne partage pourtant pas toutes les publications), qui complète celui de Carl Johan Calleman que j’ai publié ici le mois dernier, et qui résume très bien ce que représentent les 260 jours du neuvième et dernier inframonde du grand cycle humain.

Le Passeur.

Par Olivier de Rouvroy.

Un calendrier est un code créé par une société ou une civilisation pour qu’elle puisse s’organiser et se développer à travers un réseau de repères spatio-temporels. C’est le point de référence de toute activité au sein d’une société. Ainsi, le principal repère de notre civilisation est appelé calendrier grégorien. Malgré l’existence parallèle de calendriers chinois, bouddhiste, juif, arabe et d’autres moins utilisés, personne ne remet cela en question.

Le calendrier grégorien s’applique à notre système d’espace-temps tridimensionnel. Il s’articule à partir de la mesure du mouvement de la Terre autour du Soleil, et plus généralement du calcul de la vitesse du déplacement des objets physiques dans l’espace. Il se fonde uniquement sur des données physiques et ne connaît aucune limitation de temps. Aussi longtemps que la Terre tourne sur elle-même et autour de Soleil, on peut continuer à calculer en termes de nombre de jours et de nombre d’années. Et rien n’interdit, par exemple, de faire un calcul concernant un événement qui se serait produit il y a un milliard de milliards d’années ou de faire une prédiction à propos de ce qui se passera en l’an 10.000 milliards de notre Ère chrétienne.

Selon notre vision cartésienne de l’univers, il faut qu’un jour ou une année ou une période se termine pour que le jour ou l’année ou la période suivante puisse commencer. Selon la vision spirituelle des Mayas qui coïncide avec la vision de la physique quantique, en même temps qu’il existe différents mondes et différents univers, il existe dans notre univers différentes échelles de temps et différents systèmes spatio-temporels qui se chevauchent et peuvent fonctionner simultanément.

Le calendrier maya est fondé sur la notion spirituelle de création en constante évolution. Il existe un commencement, une évolution, basée sur un principe « action-réaction », et un aboutissement à tout processus. Puis ce processus donne naissance à un nouveau cycle. Mais le nouveau cycle ne succède pas au précédent comme une année succède à une autre année; il l’absorbe tout en l’intégrant, un peu de la même manière qu’une pomme continue à vivre à travers celui qui l’a mangée et qui en a donc absorbé l’énergie vivante.

Le calendrier maya se compose ainsi de plusieurs calendriers différents fondés sur des échelles de temps différentes. Ces calendriers – le Tzolkin, le Haab, le Tun qui intègre les deux précédents, soit suivant un cycle long, soit suivant un cycle calendaire – s’agencent entre eux un peu à la manière d’un mécanisme d’horlogerie.

En articulant l’ensemble des paramètres de ce calendrier, on obtient le diagramme suivant :

Cliquer pour grossir l’image

Sur ce diagramme, on peut observer que le plus ancien cycle, le cycle dit « cellulaire » a débuté il y a 16,4 milliards d’années, mais qu’il n’est toujours pas terminé. Le second cycle, le cycle « mammalien » a débuté il y a 820 millions d’années, mais il continue également d’être actif aujourd’hui, et ainsi de suite, jusqu’au neuvième et dernier cycle, celui de la « co-création universelle », qui a débuté le 9 mars 2011 et qui, d’après Carl Johan Calleman et les plus éminents spécialistes scientifiques des calendriers mayas, doit s’achever, en même temps que les 8 autres, le 28 octobre 2011.

Il ne s’agit donc pas à proprement parler d’un processus évolutionniste, puisque tout a lieu en même temps et tout se cumule.

Le calendrier maya est bâti sur 9 niveaux différents. C’est pourquoi toutes les pyramides construites par les Mayas comportent 9 niveaux. Chacun de ces niveaux est subdivisé en 13 sections. Il y a 7 périodes de Lumière et 6 périodes d’Obscurité, 7 Jours et 6 Nuits pour chaque niveau de la Création. Chaque Jour est une période de croissance de la Conscience, et chaque Nuit est une période d’application de cette Conscience.

De la première à la neuvième onde, chaque cycle comporte la même articulation en termes quantitatifs, c’est-à-dire en termes de jours et de nuits, mais au fur et à mesure de la progression des ondes, la durée des cycles et, proportionnellement, des Jours et des Nuits qui les subdivisent, diminue, en même temps que chaque nouveau cycle contient et intègre l’énergie des cycles précédents qui continuent à l’alimenter sous forme d’ensembles énergétiques appelés « infra-mondes ».

Ainsi la seconde onde, celle qui correspond au cycle dit « mammalien » est-elle à la fois moins longue et plus puissante que la première, celle qui correspond au cycle dit « cellulaire ». La plus forte en même temps que celle qui dure le moins longtemps est la dernière, la neuvième, celle qui correspond au cycle dit « de co-création » consciente, c’est-à-dire celle dont nous ressentons actuellement les effets.

Elle est si puissante que son avènement a coïncidé avec le déclenchement du tsunami et de la catastrophe nucléaire du Japon en même temps que la révolution au sein la quasi-totalité du monde musulman.

Le neuvième infra-monde ne dure que 260 jours, mais il correspond à une période marquée par un alignement galactique exceptionnel, l’alignement du méridien du solstice avec l’équateur galactique.

Cet alignement a déjà commencé à provoquer l’ouverture d’un grand canal d’énergie-Lumière qui transformera sur la Terre toutes les fréquences vibratoires de notre cycle d’évolution actuel, qui sont encore denses, pour les remplacer par des fréquences spirituelles.

Ce sera la fin des créations mentales qui ne sont pas en harmonie avec la Conscience universelle. Nous allons vivre la résurgence de toutes nos mémoires enfouies dans l’inconscient de nos cellules, qui vont se libérer ensemble d’un seul coup.

Pour certains, cet infra-monde sera synonyme de déséquilibre et de folie. Mais il permettra à une majorité d’entre nous de co-créer ensemble la Nouvelle Terre où nous réaliserons l’Âge d’Or, c’est-à-dire sur laquelle nous traverserons une Ère de paix et de fraternité au côté d’une Communauté élargie d’Êtres évolués.

Les scientifiques et les spiritualistes ont actuellement engagé une vive polémique pour savoir si ce cycle, avec ses 9 niveaux, ses 9 infra-mondes et ses 9 ondes cosmiques, s’achèvera le 28 octobre 2011 ou le 21 décembre 2012.

Deux théories différentes ont émergé pour tenter de privilégier l’une ou l’autre de ces deux échéances possibles. Concernant la proposition du 21 Décembre 2012, cette date est basée sur la croyance non objective que le cycle précessionnel actuel de 26.000 ans s’achèvera à cette date, à la suite de grandes catastrophes, soit par la fin de notre monde soit par son basculement dans une autre dimension. La date du 28 Octobre 2011, celle avancée par le biologiste Carl Johan Calleman, est au contraire fondée sur une analyse scientifique plus rigoureuse de la réalité des neuf infra-mondes et des ondes cosmiques qui leur sont associées en liaison avec les sept Jours et les six Nuits qui forment les treize Ciels (ou 13 Paradis) du calendrier maya.

Mais il ne s’agit en définitive que d’une querelle de clochers – notez bien que je n’ai pas dit de cloches ! -, car les antagonistes oublient qu’en plus de ses neuf marches ou niveaux, la pyramide maya comporte, à l’image des pyramides égyptiennes, un pyramidion, un sommet ou tout fusionne en un point qui symbolise le retour à la conscience de l’Un, la fusion avec l’Unité multidimensionnelle de l’univers. Et c’est vers ce point que convergent les neuf niveaux, les neuf ondes, les neuf infra-mondes, y compris le dernier du calendrier maya.

C’est pourquoi le nouveau cycle ne peut démarrer le 28 octobre 2011, car après l’étape de la co-création universelle, vient nécessairement l’étape ultime, celle de l’aboutissement ou du couronnement de cette co-création, celle qui correspond à Kéther, dont le nom signifie précisément « la Couronne » dans l’Arbre séphirotique, c’est-à-dire l’Arbre de Vie de la Kabbale.

En réalité, la neuvième onde ne fait donc que préparer l’étape ultime du processus de formation et d’élargissement de la conscience. À partir de novembre 2011, nous serons au premier jour d’un nouveau cycle, dans la Conscience universelle, c’est-à-dire sur un taux vibratoire beaucoup plus élevé que celui où nous nous trouvons aujourd’hui. En 2012, le temps et l’espace vont s’annuler, et seul restera le moment présent où tout est possible ! Nous serons alors des co-créateurs de notre vie à part entière.

La neuvième onde a déjà amené des tremblements de terre, des tsunamis et la catastrophe nucléaire de Fukushima. Elle produira vraisemblablement des éruptions volcaniques de grande ampleur et d’autres cataclysmes d’envergure planétaire.

La fréquence de ce neuvième infra-monde aura également pour conséquence de perturber d’une manière ou d’une autre toute tentative de stabiliser le monde autour du vieux système de domination matérialiste. C’est pourquoi le monde va sans doute vivre au cours des prochains mois une situation économique très grave, bien plus difficile qu’en 2008.

De très hautes fréquences sur lesquelles peuvent circuler les énergies cosmiques liées au renouveau ont été activées. Ces énergies forment une onde gigantesque qui balaye à présent notre planète, affectant en outre les vies personnelles de nombre de personnes contraintes malgré elles d’expérimenter des changements de mode de vie brutaux et majeurs.

Le chemin du matérialisme nous a menés au bout de l’impasse et les tentatives d’en sortir sont à présent bloquées en toutes directions. L’effet principal de la neuvième onde sera donc de nous pousser à lâcher prise et particulièrement à abandonner toutes nos velléités de domination sur les autres.

Planifier sa vie comme si elle allait rester la même à l’avenir devient quasiment ou carrément impossible même à court terme. Conserver un équilibre devient un défi alors même que de nombreuses et puissantes énergies nous affectent et nous poussent en diverses directions parfois conflictuelles.

Les gens vont commencer à se poser de plus en plus des questions sur l’utilité et le bien-fondé de nos gouvernements et de la démocratie. Avons-nous réellement besoin de ces hommes et de ces femmes égoïstes et manipulés ? Et avons-nous réellement besoin d’un système qui nous donne l’illusion d’être libres de choisir entre des candidats qui proposent tous le même type de solutions, c’est-à-dire des solutions qui n’ont rien donné dans le passé et qui continueront à ne rien donner dans le futur ?

La neuvième onde engendrera inéluctablement ce que l’on appelle selon notre ancien paradigme « le chaos » et « l’anarchie ». Pour un grand nombre de gens, tous ces changements présents et à venir ont sans nul doute de quoi effrayer. Mais un Nouveau Monde ne peut coexister avec un Monde Ancien, et la neuvième onde est en train de produire ce chaos duquel naîtra le Nouveau Monde. Qui dit chaos dit perturbation des vieilles habitudes, mais les perturbations n’ont d’autre finalité que de nous ouvrir la conscience afin que nous puissions prendre part à la réalisation du Plan cosmique.

Ceux qui le souhaitent se retrouveront et pourront unifier leurs cœurs, quoi qu’il puisse arriver. Nous serons prévenus de toutes les péripéties que nous aurons à traverser afin de pouvoir mener le processus de co-création consciente de la Nouvelle Terre jusqu’à son terme. Mais pour être prévenus, nous devrons rester en permanence à l’écoute de notre voix intérieure !

Tout ceci peu sembler un peu abstrait, mais il est très important de comprendre ces choses. Pourquoi ? Parce que très bientôt, tout va encore s’accélérer dans le monde, au point que si nous ne parvenons pas à comprendre rapidement qu’en réalité nous formons tous un seul et même être, l’illusion de séparation avec la Source deviendra encore plus aiguë, nous serons paralysés par la peur, nos énergies se figeront au lieu de couler et nous serons incapables de répondre convenablement au changement énorme qui va se produire. Nous serons alors confrontés à un très grand danger. Et au lieu de traverser ces changements avec légèreté, nous risquons de rester pris dans le bourbier et de nous noyer, littéralement.

Portons attention aux petits indices qui apparaissent dans notre vie. N’hésitons plus à nous défaire de certaines habitudes sous prétexte que ce que nous avons toujours fait, nous sommes obligés de le faire jusqu’à notre mort. Obligés ! Mais par qui ? Personne d’autre que nous ne peut vivre notre vie à notre place; par conséquent, ne laissons plus les opinions de qui que ce soit venir dicter notre vie et nos choix. Notre sagesse intérieure sera notre meilleure amie. Nous sommes et serons aidés de la présence de nombreux Alliés. Comme nous, ils préparent la voie pour le Nouveau Monde. Comme nous, ils participent au nettoyage des énergies qui paralysaient la Terre dans son évolution.

Si nous pouvions nous projeter en conscience dans un avenir très proche, nous serions surpris de constater que l’humanité vit bien mieux qu’aujourd’hui, alors que les hommes ne possèdent plus ni collections d’œuvres d’art, ni placards remplis de vêtements, ni armoires bourrées de gadgets électroniques, ni bibliothèques croulant sous le poids de livres insipides. Nous constaterions que l’homme vit parfaitement heureux dans un apparent dénuement, simplement parce qu’il a recouvré sa pleine conscience de l’unité avec le Cosmos. Sommes-nous même seulement capables d’imaginer ce genre de liberté retrouvée dans la joie d’être et de partager ensemble tout ce qui est ?

Au lieu de toujours et systématiquement chercher à affirmer notre différence en continuant à nous déchirer sans cesse, pourquoi ne pas apprendre à vivre ensemble ? Il est temps maintenant de cesser toutes ces guerres de personnalité misérables et préhistoriques. Il est temps de réaliser que nous sommes tous des frères et des sœurs et de commencer à co-créer ensemble le Nouveau Monde.

Olivier de Rouvroy – 26 Mai 2011

Publicités

2 commentaires to “Le secret de la 9ème onde du calendrier Maya”

  1. je trouve ce document intéressant….
    amour en soi…maryannick

  2. Où ils sont tes changements si propres à ce nouveau et dernier cycle? On est déjà en janvier 2012 ça devait commencer en octobre 2011?
    Merci pour ta réponse

    Julien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :