Archive for ‘soleil’

01/06/2011

Explosions solaires, la Nasa cache des données solaires !

Surveillez les explosions solaires en ce moment. La NASA est en train de nous cacher des données solaires.

Des heures et des jours entiers disparaissent de leurs bases de données.

Les films des explosions solaires nombreuses ces jours-ci sont expurgés : il y a des manque sur plusieurs heures.
http://sohowww.nascom.nasa.gov/data/LATEST/current_c2.gif

Très gros blast en cours depuis 24h:
http://www2.nict.go.jp/y/y223/simulation/realtime/index.html
http://www.spaceweather.com/
http://iswa.gsfc.nasa.gov:8080/IswaSystemWebApp/iSWACygnetStreamer?timestamp=2038-01-23+00%3A44%3A00&window=-1&cygnetId=261

Encore en totale synchronicité avec le compteur Maya pour la crête du 3ème jour (collectif) avec la tempête solaire :
http://www2.nict.go.jp/y/y223/simulation/realtime/movie.html

Ils ont zappé plusieurs jours.
Il manque le 22 mai notamment.


source : http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/05/31/explosions-solaires-la-nasa-cache-des-donnees-solaires.html

Publicités
31/05/2011

tempêtes géomagnétiques vu à travers les deux hémisphères

L’activité solaire se réchauffe, l’activité des tempêtes

géomagnétiques vu à travers les deux hémisphères

WEEK-END AURORES BORÉALES: Un flux de vent solaire atteint la Terre le champ magnétique le 28 mai, a déclenché une tempête géomagnétique de classe G2 et les aurores brillantes dans les hautes latitudes. « Dans les prairies de l’Alberta est d’Edmonton, il semblait qu’il pleuvait aurores, » rapports photographe Zoltan Kenwell. «Blues, violet et de vert ont été un peu partout. » Les deux extrémités de la Terre ont été touchés. Les gens ont vu les aurores boréales en Tasmanie, la Nouvelle-Zélande, l’Antarctique, dans le Wisconsin et le Minnesota. Le vent solaire souffle encore fort le 30 mai, provoquant prévisionnistes d’estimer NOAA 35% de chance de l’activité géomagnétique plus dans les prochaines 24 heures. Les taches solaires apparaissent partout sur le disque solaire. Les prévisionnistes du NOAA estiment 40% de chance de classe M éruptions solaires pendant les prochaines 24 heures. – La météo spatiale

Géomagnétique lien échelle tempête Comment se préparer à une tempête géomagnétique: Préparer

Publié le 30 mai 2011 par le protocole d’extinction

29/05/2011

INTENSIFICATION ACTIVITE SOLAIRE

INTENSIFICATION ACTIVITE SOLAIRE:

Le soleil calme se réveille. Nouveau taches solaires 1226 émergents sur le sud-est membre du soleil crépite avec une forte classe C éruptions solaires. Jusqu’à présent, aucune de ces explosions a été geoeffective, mais cela pourrait changer dans les jours à venir que la région active se tourne vers la Terre. Un flux de vent solaire est également tremblement champ magnétique terrestre, provoquant le projet Southern Lights autour du cercle polaire antarctique.

Vent solaire (29 mai 2011)
vitesse: 713.2 km / sec
densité: 1,6 protons / cm 3

source : http://stream-info.blogspot.com/2011/05/intensifie-lactivite-solaire-en-petits.html

28/05/2011

que nous préparent le soleil…?

le soleil montre une activité anormale depuis hier ( le 27 mai )

que nous préparent t’il…?

séïsme ? volcan ? ou autre chose…?

14/05/2011

Découverte scientifique terrifiante: des émissions du soleil produisent des mutations

* Inquiétant comme alerte scientifique.  Je soumets ce texte à Richard St-Laurent pour avoir plus d’exlication sur ces particules inconnues capables de faire muter les espèces vivantes…   Il s’agit d’un article de 2010.

Des scientifiques ont prédit des tsunamis solaires dévastateurs qui pourraient détruire nos systèmes électriques et toutes nos technologies de pointe [avertissement donné par la NASA pour 2012-2013].
Ils ont exprimé de sévères avertissements à l’effet que de violentes explosions à la surface du soleil pourraient atteindre la Terre, violant notre champ magnétique et causant des milliards de rayons x de haute intensité.  Ces rayons sont connus pour causer des formes mortelles de cancers.  Maintenant, il y a une évidence que quelque chose de potentiellement plus dangereux se produit, du jamais vu: des particules ou des forces mystérieuses sont dirigées à partir du soleil vers la Terre.
Des physiciens ont été alarmés suite à la connaissance de cette menace au cours des dernières années.  Initialement rejeté comme une anomalie, ce fait pousse les scientifiques à interroger leurs homologues à travers le monde pour tenter de comprendre ce qui se passe au niveau du soleil.  Quelque chose d’impossible s’est produit.  Pourtant, ce « impossible » a été prouvé comme étant véritable.  Des laboratoires à travers le monde ont confirmé que le taux de désintégration radioactive que l’on croyait être une constante et un fondement de la science n’est plus une constante.  Quelque chose qui vient du soleil entre en interaction avec la matière de façon étrange et inconnue et comporte le potentiel étonnant de changer radicalement la nature de la terre elle-même.
Lire la suite de l’article (non-traduit):
14/05/2011

Le film « 2012 »: des vérités scientifiques !

J’ai fait un résumé d’articles qui font état des recherches de scientifiques de l’Université de Purdue, qui concernent des changements majeurs au niveau du soleil et d’interactions inquiétantes entre le soleil et certains éléments de notre Terre.  Je vous invite à bien lire le résumé que j’en ai fait et ensuite, à écouter les 5 premières minutes du film « 2012 ».  Ce film, qui n’a pas reçu de grands honneurs, semblent tout de même annoncer des vérités scientifiques qui sont de plus en plus portées à la vue du public. Est-ce que ce film pourrait nous donner l’heure juste?  Selon l’avis de certains analystes indépendants, le film « 2012 » serait en fait une révélation!  Ce film sous-entends que les scientifiques savent ce qui se passent depuis un bon moment et savent aussi pertinnement ce qui s’en vient sur notre Terre…
Les scientifiques prédisent d’immenses explosions solaires dans les prochains mois capables de détruire la grille électromagnétique et de créer une dévastation gigantesque dans nos sociétés qui dépendent entièrement de l’électricité et des technologies.  La forte activité électromagnétique en provenance du soleil a une influence directe sur la stabilité de notre monde, mais aussi sur la santé des hommes: notre exposition à des milliards de rayons X pourrait causer une augmentation fulgurante des cancers.  Disons que ce fait pourrait déjà être une réalité, considérant le nombre ahurissant de cancers qui frappent des hommes et des femmes de plus en plus jeunes…
Les explosions solaires n’ont rien de nouveau, mais il semble que le présent cycle, qui se produit à tous les 11 ans, est beaucoup plus menaçant et dangereux que dans le passé.
Notre bouclier terrestre, qui nous protège contre les rayons UV, des poussières et des déchets cosmiques, est beaucoup moins efficace selon des données scientifiques. Le champ électromagnétique terrestre est non seulement endommagé, ce qui laisse pénétrer une plus large proportion d’influences extérieures, mais voilà que des chercheurs de l’Université de Purdue ont découvert une liaison inhabituelle entre les éruptions solaires et les éléments radioactifs de la Terre.  Cette étude est tellement majeure qu’elle vient remettre en question certaines hypothèses de la physique.
En fait, des particules émises par le soleil pourraient être responsables d’une mutation inquiétante d’éléments radioactifs, comme le césium-137 par exemple, et compromettre ainsi les données qui permettent de protéger la santé des gens qui sont exposés à des radiations nucléaires et qui sont soumis à des traitements utilisant des isotopes médicaux.  Cette mutation peut aller aussi loin que de changer la réalité de l’univers quantique et par extrapolation, la nature même de la vie.  Ce changement n’est pas nécessairement bénéfique…
La désintégration nucléaire, d’un matériel radioactif, se produisait, pensait-on, avec une constante. Le professeur Fischbach, professeur de physique à l’Université Purdue, a découvert que la désintégration radioactive des isotopes peut se produire aussi de façon aléatoire.  L’étude indique que la désintégration radioactive au niveau de la Terre varie avec la rotation du soleil et qu’elle pourrait être influencée par les neutrinos du soleil.  Les neutrinos sont des particules produites par des réactions nucléaires du noyau du soleil, qui voyagent presqu’à la vitesse de la lumière à travers le monde physique (l’homme, les océans, les planètes), mais qui étaient réputés n’avoir pratiquement pas d’interaction avec quoi que ce soit.  Cependant, cette étude montre que les neutrinos pourraient interagir avec des matières radioactives, modifier leurs taux de désintégration, mais les scientifiques ne détiennent pas de réponse sur comment tout cela se produit.  Ils croient que ce pourrait être aussi un autre type de particule, inconnue jusqu’à ce jour.

Maintenant, écoutez ce passage du film « 2012 », qui met en scène deux scientifiques, aux côtés d’un chercheur en physique quantique, qui sont alarmés par des éruptions solaires jamais vues (les plus fortes de l’histoire de l’humanité) et par le nombre sans précédent de neutrinos relâchés.  Le scientifique indien dit ceci: « Ce qui m’inquiète véritablement le plus, c’est que pour la première fois, les neutrinos entrainent de fortes réactions dans la matière ».  Ensuite, la scène montre les deux scientifiques qui vont observer un réservoir qui est situé à 4800 mètres sous terre et on peut entendre le chercheur indien dire: « On dirait que les neutrinos venus du soleil ont muté en un autre type de particule nucléaire.  Ils réchauffent le noyau terrestre et agissent d’un seul coup comme des micro-ondes. »


Petit détail qui a échappé à la plupart d’entre nous: Dans les premières secondes du film, on voit des planètes et ce qui pourrait être un alignement planétaire et même, la vue d’une nouvelle planète.  Suite à cette prise de vue, les explosions solaires se déchaînent et une catastrophe planétaire est à la veille de se produire…

14/05/2011

Activité solaire…prévisions au 12 mai 2011

Une éjection de masse coronale provenant de la partie orientale du Soleil pourrait porter un coup au champ magnétique terrestre poussée par les vents solaires d’ici le 17 mai!

Les prévisionnistes de la NOAA estiment à 40 % de chance que l’activité géomagnétique soit mise à rude épreuve; aux alentours du 20 mai un alignement planétaire  Mercure, Vénus,  Mars, Terre devrait potentialiser le phénomène augmentant le risque de sismicité!

A suivre…

11/05/2011

ACTIVITÉ SOLAIRE DU 11 MAI 2011

une comète entre dans le soleil, pour moi c’est activité sismique ici sur terre dans quelque heures !

comète

10/05/2011

Les niveaux de rayons cosmiques sont à la hausse

Le vent solaire
vitesse: 319,9 km / sec
densité: 0,7 protons / cm 3

Ils sont énergétiquement chargée de particules subatomiques et leurs origines sont aussi mystérieuses que leurs effets à long terme sur la vie et des processus à la fois sur la Terre et le Soleil. Notre système solaire est bombardé par ces particules d’une origine inconnue. La preuve qu’ils sont en projection de quelque part hors de notre système solaire est révélateur du fait que les niveaux de rayonnement cosmique pointe chaque fois qu’il y a des vents solaire en notre direction, et plus important encore, l’héliosphère, la bulle de protection qui entoure notre système solaire, est en train de se dégonfle. Nous avons probablement les restes d’une super-nova ou de matière sombre à nos portes et ses effets sur la Terre pourrait devenir plus prononcés avec le temps. Un dispositif qui a été installé en raison de lancement de la navette spatiale Endeavour de la Floride ce vendredi est conçu pour donner aux scientifiques leur première étude détaillée des particules chargées électriquement en continu à travers le cosmos.

01/05/2011

Des particules inconnues bombardent la Terre

Depuis des mois, les études sur les tempêtes solaires à venir ont conduit les chercheurs à de nouvelles découvertes:

Certains prédisent des tsunamis solaires dévastateurs, qui pourraient détruire notre technologie, tandis que d’autres avertissent que les violentes éruptions à la surface du soleil, pourrait atteindre la TERRE, affectant son champ magnétique et exposer l’humanité à un flux intense de rayons X.

Aujourd’hui, la preuve que quelque chose d’extrêmement plus dangereux est en train de faire surface du plus profond de notre étoile est faite: des particules inconnues jusqu’alors s’échappent du soleil en direction de la Terre. Quoi que ce soit, les résultats démontrent que cela touche toute matière.

ETRANGE ET INCONNU

Les physiciens ont commencé à s’alarmer il y quelques années; au départ rejeté comme étant une anomalie, aujourd’hui la frénésie s’est emparée d’eux dans la compréhension de ce qui se passe avec le soleil et les mails se multiplient à travers le monde chez les scientifiques.

Quelque chose d’impossible s’est produit; pourtant le « impossible » a été prouvé comme étant vrai! Les laboratoires à travers le monde, en sont venus aux même conclusions: le taux de désintégration radioactive que l’on croyait constant, fondement de la science ne l’est plus. Quelque chose émanant du Soleil entre en interaction avec la matière de façon étrange et inconnue avec un étonnant potentiel de transformation radical de la nature même de la Terre.

Les scientifiques n’en croient pas leurs yeux: le taux naturel de décomposition des particules atomiques a toujours été prévisible. En effet, son utilisation à travers le carbone 14 a été la méthode jusqu’à ce jour de datation des artefacts archéologiques. Ce processus, mesure la quantité de carbonne 14 dans les objets organiques. Selon les chiffres il a une demi vie spécifique de 5730 ans. Les physiciens ont prouvé par l’observation et l’expérimentation exhaustive au cours d’un siècle, qu’il faut bien 5730 années pour ques atomes de carbone 14 se désintègrent en azote 14.

Ces valeurs sont stables et ne varient pas tout au moins par le passé. Avec certains éléments de preuve que la désintégration radioactive peut être affectée significativement par un effet inconnu du soleil, la plupart des scientifiques sont mis en déroute.


TAUX DE DECROISSANCE ACCELERE

Le pire de tout, si le taux de décomposition de la matière est en train de muter, alors toute la matière sur Terre en sera affectée, y compris la matière à l’origine de la vie.

La mutation peut aller aussi loin que de changer la réalité sous jacente de l’univers quantiqueet par extrapolation la nature même de la vie, les principes même de la physique, peut être même l’écoulement uniforme du temps.

En fait, certains éléments de la dilatation du temps, ont été glanés dans l’observation attentive du taux de décroissance. Si des particules en interaction avec la matière ne sont pas en  cause et la matière est affectée par une nouvelle force de la nature, alors le temps lui même peut s’en trouver accéléré et il n’existe aucun moyen de le stopper.

LES NEUTRINOS EN CAUSE ?

Les chercheurs ont corrélé les anomalies dans les taux de décroissance sur une période de 33 jours. Ce délai correspond à la journée de rotation 33 de la base solaire . Une telle correspondance ne peut être considérée comme une simple coïncidence.

Depuis que le noyau solaire est connu pour éjecter des flux continus de particules appelées neutrinos, certains scientifiques tentent de trouver des éléments de preuve que les neutrinos sont les coupables derrière la mutation de la matière.

Toutefois, il ya un problème avec cette hypothèse: les neutrinos sont des particules invisibles, extrêmement difficiles à détecter. Normalement, les neutrinos traversent la Terre sans aucune interaction. Pour un neutrino, c’est comme si la Terre n’existe pas.

Autres que de découvrir une précieuse connaissance sur les propriétés des neutrinos, ou trouver toute autre nouvelle particule, il existe la possibilité qu’aucune particule ne soit derrière les modifications enregistrées dans la désintégration du taux de radioactivité. Alors qu’elle pourrait en être l’origine, le phénomène en cours reste une inconnue.


DANGERS INCONNUS

Comme le soleil s’achemine vers son maximum, et une période d’intensité dangereuse  jamais connue par toute personne vivant aujourd’hui, des forces incontrôlables, insoupconnées pourraient être en formation au plus profond de son noyau, véritable four nucléaire .

Il a déjà été prouvé que la masse du soleil  déforme le temps, plie les ondes lumineuses et participe à la mutation des espèces sur Terre.

Maintenant, cette nouvelle force peut être directement en interaction avec la matière d’une manière qui pourrait changer non seulement la compréhension de la physique de l’humanité , mais aussi changer l’humanité elle-même … et pas nécessairement d’une manière bénéfique.

Oui, les e-mails continueront à pleuvoir et les têtes à se creuser. Mais à la fin, nous serons tous simplement des observateurs.

Que le phénomène n’ai pas d’impact réel sur l’humanité, ou le pire impact imaginables, on ne peut rien faire pour l’arrêter.

Encore une fois, les forces titanesques de la nature iront  jusqu’à submerger notre technologie et nous nous trouvons, comme les jouets des dieux. Totalement impuissant.

Source: Stanford University
Traduction française David Jarry